Les lieux de la République de Salò

La deuxième guerre mondiale envahit toute l’Italie et la coupa en deux morceaux: de Rome au sud, l’armée prit position à côté des forces anglo-américaines, alors qu’au nord une grande résistance s’opposa à l’avancée. C’est ainsi que naquit la République Sociale Italienne et le gouvernement s’installa au sud-ouest du lac de Garde. La capitale était Salò et Mussolini et Hitler essayèrent de réorganiser l’Italie fasciste.  

Aujourd’hui, la présence de cette période historique se sent extrêmement, dans ce cadre naturel unique au monde où l’on trouve des monuments et des témoignages de différentes natures des cultures qui ont formé le territoire.
Mussolini s’installa à Gargnano, dans la splendide Villa Feltrinelli, à l’époque meublée de façon simple et modeste. Giovanni Dolfin, responsable du Secrétariat Particulier, les gardes de Mussolini et les troupes de la R.S.I.  habitaient le terrain de golf de Bogliaco. Palazzo Bettoni devint le siège de la Présidence du Conseil des Ministres. 
À Maderno habitaient les fonctionnaires proches de Mussolini, alors que Gardone Riviera se divisait en localité de prestige (grâce aux nombreuses villas au bord du lac) et centre hospitalier (zone franche pour la Convention Internationale de Genève). 
Salò était le siège du Ministère des Affaires Étrangères et de la Culture Populaire, sans oublier que c’est ici que se trouvait le Commandement de la Police de Salò et la Garde Nationale Républicaine (en précédence Arme des Carabiniers). De Salò à Desenzano, en passant par Portese et San Felice del Benaco, se trouvent plusieurs villas et résidences de ministres et de collaborateurs proches de Mussolini.

La République était diffusée sur tout le territoire du Garde et la communication entre les différents ministres semblaient être impossible. Lorsque les bombardements commencèrent et le conflit se fit plus dur, tous les collaborateurs durent affronter des jours de marche pour rejoindre Mussolini et prendre des décisions importantes.   
L'Italie resta divisée jusqu’en 1945, année de la Libération et de la Fin de la République Sociale de Salò.  Mussolini et ses plus hauts fonctionnaires moururent le 28 avril à proximité du Lac de Côme.